Comment choisir un coffre-fort ?

 

I. Quel contenu sera déposé dans le coffre-fort ?


Dans un premier temps, pour choisir un coffre-fort, il faut déterminer les types de biens qui y seront stockés.


En effet, le terme coffre-fort englobe des produits à usages variés. Il pourra par exemple servir à protéger des papiers importants (actes de propriété, contrats commerciaux, fiches de paie, factures, documents d’assurances…), des sauvegardes informatiques, des armes, des biens à forte valeur assurable (bijoux, argent liquide...), ou encore des clés.

Etablissez donc une liste des objets et des biens (accompagnés d'une estimation des valeurs financières) que vous souhaitez placer dans votre coffre-fort pour choisir au mieux le type de coffre dont vous avez besoin.


II. Quel type de protection pour vos biens ?

  • Protection contre les effractions :

    Les coffres-forts permettent de mettre à l'abri des vols et des regards indiscrets les papiers ou les biens.

     

  • Anti-feu papier : 

    Les coffres-forts ignifugés (c’est-à-dire qui protègent en cas d'incendie) se distinguent par la durée de leur protection des papiers, le plus souvent comprise entre 30 minutes et 2 heures.

     

  • Anti-feu pour données informatiques :

    Les médias digitaux sont sensibles à toute variation de température. Afin de les protéger, il convient de les stocker dans une armoire ignifuge adaptée aux produits informatiques (CD, DVD, clé de sauvetage, etc).


     
  • Protection des dépôts de fonds :

    Les coffres-forts de dépôts permettent de déposer de l'argent liquide et des colis sans avoir à ouvrir le coffre grâce à une ouverture à trappe, à tiroirs ou une fente tirelire.


    La clé du coffre peut alors se trouver en dehors du local où se situe le coffre. En cas de braquage, le salarié est ainsi protégé car il n’a pas accès au contenu du coffre.
     

  • Protection des armes :

    La législation française oblige les détenteurs d'armes de 1ère et 4ème catégories à les stocker dans un coffre ou une armoire forte pour armes ou fusils.


    Dans tous les cas et quelles que soient les catégories d'armes, par mesure de précaution, il est très important de les stocker dans un coffre-fort afin d’éviter tout accident avec des enfants.
 
 

III. Quelle taille choisir pour votre coffre-fort ?

 

La taille d'un coffre ou d'une armoire forte se définit en fonction des objets que vous souhaitez y stocker.
Par exemple, le stockage de données informatiques ne prendra pas autant de place que le stockage de nombreux classeurs.

Pensez également qu’au fil des années, vous aurez probablement de nouveaux biens à mettre en sécurité. Prévoyez donc un volume de coffre-fort suffisant pour répondre à vos besoins sur une longue période.

Les mini coffres-forts (moins de 30 litres) ont l’avantage d’être discrets et de ne pas attirer les regards indiscrets. Ils peuvent facilement être dissimulés dans une armoire par exemple.

 

 

IV. Quel type de serrure pour votre coffre-fort ?

 

  • Serrure à clés :

    Les coffres-forts à serrure à clés sont très simples d’utilisation et fiables.

    2 clés sont fournies avec chaque coffre.

     
  • Serrure électronique :

    Les serrures électroniques s’ouvrent grâce à une combinaison de chiffres connue uniquement du propriétaire. La combinaison est programmable. Une clé de secours est fournie avec certains coffres-forts en cas d’oubli de la combinaison.


     
  • Serrure à clés et tubes compteurs :

    Les serrures à clés avec 4 tubes compteurs permettent une double sécurité car ils obligent à posséder la clé et à connaître la bonne combinaison. Les 4 tubes compteurs de 20 numéros chacun, permettent d'avoir jusqu'à 160 000 combinaisons.


  • Serrure à disques :

    Les coffres-forts à serrures à disques sont conçus pour une très haute sécurité. Ils s’ouvrent en faisant une suite de chiffres correspondant à des tours de molette. Différents modèles sont disponibles comme la serrure La Gard ou la serrure Sargent et Greenleaf.


Certains types de serrures sont exigés par les assurances et offrent des garanties renforcées en cas d'effraction.
 
 

V. Quel type de pose pour votre coffre-fort ?


Avant de choisir la pièce où vous souhaitez installer votre coffre-fort, pensez également au type de fixation que vous pouvez mettre en place.


En effet, si votre coffre-fort doit protéger vos biens en cas d'effraction, il serait dommage que les cambrioleurs l’arrache et l’emporte avec eux facilement.

  • Coffre-fort à fixer au mur :

    Les coffres-forts muraux se fixent sur un mur en béton d'une bonne épaisseur impérativement. Ils disposent de trous dans le dos.



  • Coffre-fort à fixer au sol :

    Si le coffre ne peut pas se fixer au mur ou si vos murs ne sont pas assez résistant, il faudra alors envisager une fixation au sol du coffre-fort. Pour garantir une fixation optimale, il faut fixer le coffre-fort sur un support béton à forte densité (à partir de 15 cm d'épaisseur).


     
  • Coffre-fort à encastrer :

    Les coffres-forts à emmurer sont très discrets et peuvent facilement être dissimulés derrière un meuble. Le choix du coffre-fort sera défini en fonction de la profondeur du mur.

 

 

VI. Quelles classes et normes pour votre coffre-fort ?

 

  • Les coffres-forts homologués selon la norme Européenne anti-effraction EN1143-1 se distinguent selon leur classification. Les classes permettent de déterminer la valeur assurable des biens du coffre-fort  :


    Classe 0  : jusqu'à 8 000 euros


    Classe 1  : jusqu'à 25 000 euros

    Classe 2  : jusqu'à 35 000 euros

    Classe 3  : jusqu'à 55 000 euros

    Classe 4  : jusqu'à 110 000 euros

    Classe 5  : jusqu'à 200 000 euros

 

  • Les différents coffres-forts disposent d'homologations aux normes suite aux tests anti-effraction et anti-incendie auxquels ils ont été soumis.

    Les normes européennes les plus fréquentes sont :

    - pour la protection au vol : EN 1143-1 et EN 14450.

    - pour la protection ignifuge : EN 15659 et EN 1047-1.

    Consultez notre page sur les normes de coffres-forts pour en savoir plus